Actualité‎ > ‎

Hommage à Jean-Paul GIQUEL

publié le 6 mars 2017 à 07:43 par Emmanuel SEVENEC   [ mis à jour : 6 juin 2017 à 14:15 ]
Un grand monsieur nous a quittés.
Jean paul c'était 50 ans de cynophilie c'est à dire 50 ans d'amour des chiens, des bergers allemands sa race de prédilection, et surtout du sport canin dans une discipline ô combien difficile tant elle est liée aux éléments, le pistage, la recherche.
Il nous a tous mis le pied a l'étrier en nous transmettant sa passion. Il avait pratiqué le ring, le campagne, le chien de décombres, le troupeau et avait fini par se consacrer au pistage qu'il avait débuté à l'armée.
Il s'occupait également de la section obéissance du club.
La transmission des savoirs surtout dans les sports canins ou la tradition est essentiellement orale était son mot- clé.
Quand il travaillait à la ville, Il emmenait l'école d'éducation canine faire le cours au pied des immeubles ou des démonstrations dans les écoles. 
Toujours il pensait aux enfants et aux chiens.
La patience et la rigueur étaient prônées et quand on était fatigué après une journée professionnelle bien chargée, il disait " de toute façon les chiens sont toujours à promener" et on allait tout de même s'entraîner.
Jean-paul : sa gentillesse, son humour, sa capacité à se mettre au niveau du plus débutant, sa fermeté bienveillante.
Le nom du chien est amour : " soigne ton intonation " et le rappel du chien devenait si simple...
Son courage aussi : malgré la maladie qui l'invalidait gravement, il entraînait encore la semaine dernière.
Jean-Paul, tu nous manqueras beaucoup ; l’équipe est orpheline. 

Pour l’équipe de pistage
Frédérique Fruneau

Jean-paul tu nous manqueras beaucoup.
L'équipe est orpheline.